Kaos-rpg


Déjà membre ?
Cours t'identifier Wink


Pas encore inscrit ?
Vas arranger ça ><

Et euh... Bienvenu tout de même ^^

=)



 
S'enregistrerAccueilConnexion

Partagez | 
 

 Celle qui ne venais pas d'ici

Aller en bas 
AuteurMessage
Candice
Apprentis
Apprentis
avatar

Féminin Nombre de messages : 153
Age : 28
Date d'inscription : 11/01/2009

Identité
Classe:
Niveau: X
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Celle qui ne venais pas d'ici   Dim 8 Fév - 21:34


Découvrez Kajiura+Yuki!

La petite se faufila par l'ouverture, et se glissa à l'intérieur du bâtiment quelle avait escalader plus tôt.
L'endroit ou elle atterris était petit, une simple pièce carré dont les décoration céramiques servaient à égayé l'espace. Du haut de son perchoir elle pu voir tout un tas d'autre ustensiles métalliques, long fin et aiguisé, petit plat et incurvé, avec des petits piques ou des dents, certain étaient plus gros que les autres. Sa première réaction fut de pousser un petit gémissement craintif à la vue de cet espace d'expérimentation qui se dressait devant elle, mais elle remarqua par le suite que chacun étaient soigneusement rangé à leur place près d'un plan de travail sur lequel était disposé ce qui ressemblaient fort à des légumes. Une fine odeur traversa la pièce et vint titillé ses papilles, attiré par l'odeur elle descendit et s'approcha du récipient posé sur un petit jet de flammes bleutées, qui s'élevaient du plan de travail. lentement elle s'approcha, regardant au dessus, voyant les petits bous de viandes caramélisés flotté à la surface d'un bouillons, à coter de quelques rondelles oranges et autres herbes. La vapeur qui s'échappais du récipient caressait son visage et le réchauffait en même temps que son nez et ses yeux se délectaient de ce spectacle.
Cela aurais pu être beau. Cela aura pu être attendrissant, si le visage de la fillette ne dessinais pas par la même un rictus exprimant son mal être physique. Ses yeux exorbité essayaient de contenir la migraines, qui la dévorais, la lèvre supérieur mordant sa voisine, jusqu'au sang, en tentant de détourné ce mal. Ces bras entourant son corps le pressant comme si celui ci se torturais lui même. La larme qui coulais sur le bas de sa joue gauche aurais pu venir de la condensation de la vapeur sur son visage...
Petit à petit, s'agenouillant, contre le mobilier, le petit être pris sa tête entre ses main, et la plongea au creux de ses genoux, ne bougeant plus, attendant, tranquillement, sans un bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Candice
Apprentis
Apprentis
avatar

Féminin Nombre de messages : 153
Age : 28
Date d'inscription : 11/01/2009

Identité
Classe:
Niveau: X
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Celle qui ne venais pas d'ici   Mer 18 Fév - 13:42

Tantôt des picotement, tantôt des martellement. Le regard dans le vide, la tête entres ses genoux, la petite restait là immobile. Petit à petit, les contours de la pièce s'effacèrent. Laissant place à un monde flou, dans lequel décors et lignes tournois lentement, à un rythme presque hypnotique. La fumé s'échappant de la marmite, apparue devant elle comme un décor féerique embaumant l'espace tel une fine brume, rosé du matin. N'osant bouger, désorienté, que se passe t-il ? Pourquoi ai-je si mal ? Ses pensées confuses se mélangeaient dans son petit crâne. Bientôt, la fillette se mis à se balancer d'avant en arrière inconsciemment, les yeux exorbitée.
Ainsi une demis heure passa durant laquelle, la petite inconnus resta assise, là l'esprit ailleurs tiraillé par cette douleur qui la faisait souffrir depuis le jour de son réveil et qui ne cessais de s'amplifier, elle ne savais comment, elle ne savait pourquoi.


[hrp]Je sais que c'est un peu cour pour un rp mais c'est en attendant que le forum s'agite un peu plus Smile à causes de la reprises de cours les post se font moin régulier, et Candice ne peu sortir d'ici (en tout cas pas tant que j'aurais pas ue une reponse positive ou négative à ma demande de rp lol ^^)[hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Yuu Sakuhin
Apprentis
Apprentis
avatar

Masculin Nombre de messages : 790
Age : 28
Localisation : Quartiers sombres de Kaolia.
Date d'inscription : 06/01/2009

Identité
Classe: Aucune
Niveau: X
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Celle qui ne venais pas d'ici   Mar 3 Mar - 20:37

[HRP]Ce RP se déroule après la rencontre avec Taly dans Un secret du passé [Taly et Yu], bien que cette dernière ne soit pas achevée. Je laisse un certain délais à Taly pour finir notre RP, après quoi je le clôturerais de la façon convenue afin de faire le lien avec celui-ci. Pour l'instant, considérez que la fin de notre entretien fut bonne pour les deux camps et que Yu est maintenant à l'orphelinat pour retrouver la trace de Lala.[/HRP]

Un doux après-midi faisait somnoler la capitale humaine dont les murs étalaient à l'infini l'écho de ses sons citadins. Dans la vieille bâtisse abritant l'orphelinat, les couloirs vides annonçaient les classes et leurs souffrances aux yeux attentifs de Yu Sakuhin. Et si il ne partageait pas l'ennui de cette génération insatisfaite des erreurs de leurs ainés, le sien n'était pas moindre. En plus de la difficulté qu'allait représenté sa prochaine rencontre en elle-même, encore fallait-il qu'elle ai lieu. Et voilà bien une heure pleine que l'indic tournait consciencieusement en rond pour la provoquer. Mais à l'évidence, celle qu'il cherchait n'étais plus là.
De sa poche, il sortit un morceaux d'étoffe d'un rouge écarlate parcourue d'étrange symboles. Le mouchoir de Lala. Réfléchissant une fois de plus à la situation, il parvint au même conclusion. Cette enfant apparemment possédée était un véritable potentiel de destruction libre de toutes entraves. C'est pourquoi, elle lui était absolument nécessaire. Mais là était le problème. Si elle paraissait au début parfaitement malléable, elle lui avait révélé une autre personae qui risquait de lui poser plus de difficulté. Et il manquait énormément d'information à son sujet.
Cependant, ce n'était pas ainsi qu'il fallait raisonner, mais à partir de ce qu'il savait. Elle avait un fond totalement différent de la première enfant. Elle était sans pitié et sadique sans exagération. Ses caractéristiques physiques ne concordaient pas avec son corps. Elle semblait pouvoir acquérir les informations que son autre personnalité recevait. Elle avait conscience d'elle-même et surement de l'autre psyché en elle. Son comportement l'identifiait à un vampire ou une succube bien qu'elle n'en présente pas d'autres particularités. Enfin, la phrase qu'elle lui avait murmuré à l'oreille ne manquait pas de sous-entendus qui n'étaient pas tous pour lui plaire.
Pourrait-il la manipuler? A l'heure actuelle, sa personnalité enfantine l'admirait tandis que l'autre ne l'avait tout simplement pas tué ce qui était déjà un signe positif si l'on prenait en compte que c'était le seul survivant de toutes les personnes qui l'avait vu depuis leur rencontre.

Ces jambes ayant prises l'habitude de mener ces pas quand son esprit dansait sur le fil tranchant de la pensée, emmenèrent Yu jusqu'au toit ou l'après-midi paressait au soleil. Après un soupir, sa tête s'en fut de nouveau vers cette nouvelle voix que lui offrait sa rencontre avec Taly, et qui pouvait rejoindre un autre confluent de ses plans à travers les mystères de Pandora.
Revenir en haut Aller en bas
http://kaos.keuf.net/fiches-validees-f4/yu-t108.htm
Candice
Apprentis
Apprentis
avatar

Féminin Nombre de messages : 153
Age : 28
Date d'inscription : 11/01/2009

Identité
Classe:
Niveau: X
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Celle qui ne venais pas d'ici   Mer 4 Mar - 20:23

Le martellement incessant la sortie de sa stupeur. Ou était elle ? Cette odeur, elle.. se souvenais, la collision, les hommes en blancs, la torture, la fuite, et ce bâtiment, ses odeurs. Elle était là, accroupis, la tête entre ses genoux, ses main crispé ne voulais au début pas lâcher prise sur son crâne le prenant en étaux, ses muscles étaient tétanisés ses bras, son corps entier tremblais, elle avais chaud, mais c'est la douleur, cette douleur, ce mal qui la ronge inlassablement de l'intérieur et quelle devais combattre. Une brise fraiche sortant de la fenêtre encore ouvert vint raviver les larmes séchées le long de ses joues. Avait-elle pleuré ? Elle avait mal, encore, au ventre ? Le regard dans le vide, les yeux vitreux, lentement elle leva une main, et la fit descendre le long de son visage, effleurant son cou pour se posé sur son estomac. Son instincts le plus primitif s'éveilla brusquement, elle avais faim. Les odeurs, la fumer alléchante et piquante s'échappant de la marmite au dessus de sa tête, se lever, lentement, surement, une pression sur ses genoux, les pieds tremblants, prenant appuis sur la cuisinière elle se tourna et resta face au récipient métallique quelques minutes. Puis d'un air sur, elle plongea la main dans le liquide.. qut, arqp, un cris, des larmes, elle l'extirpa d'un geste vif, la peau était brulé sur tout l'avant bras et sur sa main, qui tenait un énorme morceau de viande. Sous le choc, la fillette tituba, gémissant elle se rassit par terre, son morceau de nourriture sur les cuisses et tenant son bras fermement. A certain endroit la peau avait été arraché, surement du à la chaleur, mais sur toute la longueur elle était rouge vif ! Des cloques s'était formées ça et là, .. je, non, certaines se résorbait !? Petit à petit, progressivement, la couleur de la peau de la petite passa du rouge brulé au blanc pâle habituel, commençant par le bas du bras, puis remontant jusqu'à sa main. Les déchirures disparurent, elle avait mal, sa tête, la douleur, plus forte ! Son bras, en quelques minutes avait retrouver sa beauté et sa douceur, mais son visage exprimais ce qu'un visage de cet age ne devrais jamais exprimer, crispé, tendu, triste, torturé. D'un geste rapide elle plaqua sa main gauche contre sa tête et porta à sa bouche le morceau de viande, mordit, de toutes ses forces, avala goulument sans prendre le temps ne serais une seconde d'en apprécier le goût. Dix minute plus tard, un tas d'os jonchais le sol tout autour de la fillette. Dehors ? Le temps se faisais sombre ?! L'Astre ! Il est là ? Le visage plein de bonheur, un sourire déformé au visage, elle accouru jusqu'à la vitre. Vite ! Ici ? Non, plus haut ? Le froid la fit frissonner lorsqu'elle s'approcha de la fenêtre.
Une main, puis une épaule, la tête, elle sortit petit à petit, et aperçus l'échelle contre le mur, contre la fenêtre, cette échelle rouiller qui lui avais permis de monter jusque ici déjà. D'une main, elle attrapas un barreau. Il était glacé, et la structure trembla légèrement, mais elle devais monter pour voir l'Astre. Hésitante au début, puis d'un pas assurer, elle escalada. Se fut que peu de temps après quelle arriva au sommet. Le toit était large et plat, parsemé de petit cailloux qui lui griffais les pied, nue, devant elle se dressais une petite structure, de la taille d'un homme à peu près, et deux fois plus large. Trainant sa couverture, elle s'avança et s'assit contre celle ci. Levant là tête elle la vit, belle, grosse, d'un forme parfaite, et d'une douce lueur. Elle resta là, la fixant, enveloppé dans son drap, oubliant sa migraine qui l'agressais, oubliant tout, le monde, les problèmes, les autres, le froid; le vent; juste cet Astre au dessus d'elle, ce moment qui lui appartenais, ce moment, le seul, ou elle se sentais bien.


[HRP] la bâtiment contre lequel elle est adossé est en fait la sortie qui permet d'accéder au toit autrement que par l'échelle de secoure quelle à emprunté ^^ c'est le petit bâtiment avec la porte donnant sur le toit, petite précision, elle n'est pas assise coté porte donc elle ne a voie pas et pense être seul.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Yuu Sakuhin
Apprentis
Apprentis
avatar

Masculin Nombre de messages : 790
Age : 28
Localisation : Quartiers sombres de Kaolia.
Date d'inscription : 06/01/2009

Identité
Classe: Aucune
Niveau: X
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Celle qui ne venais pas d'ici   Lun 9 Mar - 23:01

[HRP]Désolé du retard![/HRP]

Yu prit le temps de contempler le coucher du soleil, moment de poésie d'une beauté complexe qui n'était que trop souvent banalisée. Quelques notes de piano s'élevèrent d'une maison voisine pour accompagner la chute de l'astre flamboyant et le lever de la sphère d'argent. Demain, il partirait pour Pandora, afin d'en dissiper les mystères ou de se les approprier. Un rôle de journaliste pourrait y expliquer sa présence, mais restreindrait ses investigations. Celui d'un enquêteur le priverait du laissé parlé des gens. Se faire passé pour un ancien médecin risquait de lui offrir un peu trop de l'intérêt des forces de l'ordre locales. Le mieux était d'endosser le rôle d'un enquêteur privé employé par la famille d'une des victimes. Il bénéficierait alors d'une plus grande par de liberté en évitant la méfiance des riverains.
Il lui faudrait donc du matériel d'investigation, une arme légère, un laisser-passer officiellement officiel, un dossier sur l'affaire qu'il avait déjà commencé à constituer, plus tout les petits détails qui rendraient son rôle crédible: lunettes et uniforme lui donnant un air banal au premier abord, mais étudier pour s'adapter à un maximum de situation; carte de visite; tabac; flasque de whisky...

Ses pensées furent interrompu par le bruit d'une échelle grinçant sous le poids d'une personne. La nuit était fraiche et il était inhabituel d'emprunter la voix de secours pour rejoindre le toit au lieu des escalier. S'agissait-il d'un voleur ou d'un point de rencontre? Yu se fondit dans l'ombre d'une sortit d'aération. Du rebord du toit, il vit se dégager une enfant emmitouflée dans une couverture. D'après sa taille et son visage, elle n'avait guère plus de 10 ans. Ses cheveux étaient noir comme la suie et sa peau d'une blancheur hivernale.
La petite fille alla se réfugier contre l'un des murs abritant les escaliers du bâtiment et s'assit. A la distance où il se trouvait, Yu ne pouvait bien distinguer ses traits, mais elle était immobile, le visage tournée vers la lune. Elle devait noyer ici ses chagrins ou encore attendait-elle un autre enfant avec qui admirer le spectacle.

Yu l'aurait effrayé si il était passé près d'elle sans lui parler pour quitter le toit. Et de plus, il était curieux de cette enfant immobile dans le froid. Sans chercher à cacher sa présence, mais sans non plus la signaler, il se dirigea vers la petite afin d'aller s'adosser au mur à ces côtés et voir qu'elle sera sa réaction à sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
http://kaos.keuf.net/fiches-validees-f4/yu-t108.htm
Candice
Apprentis
Apprentis
avatar

Féminin Nombre de messages : 153
Age : 28
Date d'inscription : 11/01/2009

Identité
Classe:
Niveau: X
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Celle qui ne venais pas d'ici   Jeu 19 Mar - 14:36

L'astre, si beau, si.. parfait, ce moment à elle, rien qu'a elle. Seul silencieuse, elle restait là à l'observer pensant, se posant des questions, lui posant des questions: *Quel est cet endroit ? pourquoi suis-je ici ? peut tu me répondre toi ? et quels sont ces images que je voies ? là bas. C'est .. familier ? dit moi pourquoi tu brille ? tu ne répond pas n'est-ce pas ... elle baissa légèrement la tête. Puis ! d'un geste brusque la releva, SI ! mais tu est trop loin pour que je t'entende ^^ n'est-ce pas ?* lentement elle tendis une main en direction de l'astre, comme poussé par un désir de s'envoler, partir, le rejoindre, emmitoufler dans sa petite couverture elle attendait, résistant au froid, à la nuit, au sommeil.
Mais que .. ?! des pas, u-une odeur, plutôt agréable ? Quelqu'un, d'autre, à coter, il était grand un visage paisible et une chevelure d'un rouge flamboyant, sans trop prêter attention à elle il s'appuyait contre le mur, pour s'aider à s'assoir, NON, je, il venait pour elle ?! les bruits la seringue ! manquant de s'effondrer en se relevant, la fillette partis aussi vite que le purent ses jambes, courir, se caché ! Où ? de l'autre coter ! elle s'empressa de contourné le petit bâtiment devant le regard étonné de l'inconnu. Mais par maladresse, elle marcha sur sa couverture, glissa et s'étala de tout son long sur les petits graviers qui parsemaient le sol. Elle eu du mal à retenir les larmes qui essayaient de couler le long de ses joues. les dents serré, la mains sur le crâne, la douleur, elle l'avais oublié.
petit à petit, faisant des effort, elle se releva. quelques gravillons étaient, là ou elle avait glissé, teinté de rouge. Mais son corps n'en gardais aucune trace, toujours aussi beau comme à sa première naissance.


[HRP] Désolé du retard Smile donc voila la suite, j'ai préciser "le regard étonné" car je pense que c'est la réaction "normal" de ton personnage, ensuite, au cas ou ^^ la fillette ne parle pas. elle pense toutes ces questions, donc tu n'entend rien mais voie juste sa gestuelle ^^[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Celle qui ne venais pas d'ici   

Revenir en haut Aller en bas
 
Celle qui ne venais pas d'ici
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon histoire, celle d''un éca ordinaire.
» [Réalisé]Unique comme celle qui la portera
» [Reconstit] Celle ci dura 100 ans 6 et 7 avril 2013
» [A Valider] La Celle-Guenand
» Tableau du drop d'hormones de familiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaos-rpg :: Le Pensionnat-
Sauter vers: