Kaos-rpg


Déjà membre ?
Cours t'identifier Wink


Pas encore inscrit ?
Vas arranger ça ><

Et euh... Bienvenu tout de même ^^

=)



 
S'enregistrerAccueilConnexion

Partagez | 
 

 Scarson Shelly [**]

Aller en bas 
AuteurMessage
Zack Fair
Bras-droit
Bras-droit
avatar

Masculin Nombre de messages : 78
Age : 30
Date d'inscription : 30/12/2010

Identité
Classe: Knight
Niveau: 43
XP:
0/4400  (0/4400)

MessageSujet: Scarson Shelly [**]   Mar 20 Déc - 15:43

- Scarson Shelly -




Description de votre personnage


Nom: Scarson
Prénom: Shelly
Âge: 17 ans
Date de Naissance: A DETERMINER
Classe: McDrive
Sexe: Féminin
Etes Vous dans le pensionnat ? Non


Caractère:
Shelly est quelqu’un de très réservé et discret. Elle n’aime pas se mélanger aux autres et on peut même dire qu’elle est associable. Elle n’est pas timide pour autant, si elle doit dire quelque chose a quelqu’un elle lui dira avec franchise. Elle est très froide avec les gens et préfère ne s’attacher à personne, non pas par crainte qu'il finisse par souffrir mais plutôt par peur qu'il la gêne. Hormis cela, c’est une femme intelligente et honnête, elle ne fera jamais de coups bas a un humain. En revanche, face à un Démon, elle devient une véritable machine à tuer.

Physique:
D’une taille moyenne pour une femme de son âge, elle mesure environs 1m70 et est assez mince. Les cheveux coupés court, elle a un visage fin et l'on peut apercevoir une légère cicatrice au dessus du nez. Un de ses yeux, à la base bleu, est devenu rouge suite à l’incorporation d'une nano-machine lui permettant d’utiliser son pouvoir.


Armes/Armure: Une moto noire émettant des éclairs rouge et bleu.
Draupnir: Nanomachine intégrer à son oeil droit.
Accessoire(s): [Des objets importants à déclarer ? Ceci est facultatif]



Histoire

Tout commença une nuit de pleine lune. Sous une pluie torrentielle se tenait un petit être emmitouflé dans un manteau blanc mille fois trop grand pour lui... un manteau taché de sang. D’un pas lent, ce mystérieux corps se déplaçait en direction d’un monastère. Un grand et magnifique monastère, dont les volets claquaient aux grès des bourrasques de vent.
Le mystérieux personnage, qui, au vue de sa taille devait être un enfant, s’arrêta à quelques mètres de l’édifice religieux. Il se contenta de rester immobile, les pieds dans la boue, sous la pluie qui tombait avec frénésie. Qu’est-ce qu'il attendait? La charité? La mort? Il resta plusieurs minutes immobile, les éléments continuaient de se déchainer, quand une fenêtre du monastère s’alluma. Une prêtresse sans doute réveillée par le claquement des volets contre les murs, se montra à la fenêtre. Lorsqu’elle vue l’enfant au milieu de cette tempête, elle se précipita et couru vers la grande porte. Quelque secondes plus tard, celle-ci s’ouvrit dans un grincement terrible. Une prêtresse assez jeune se tenait derrière et se précipita vers l’enfant. Une petite hésitation se fit sentir lorsqu’elle vue le manteau ensanglanté, mais elle ne s'arrêta pas et s’agenouilla pour se mettre au niveau du petit personnage. Enfin il releva la tête et montra son visage, un visage féminin empli de larmes. De longues mèches de cheveux barraient son visage. La prêtresse avait du mal à voir ses yeux, l’obscurité les lui cachait. Elle lui caressa la joue afin d'essuyer ses larmes et dit d’une voix douce.


- Viens suis moi, il fait froid dehors.

A la fin de cette phrase, un éclair déchira le ciel éclairant tout les environs. La femme d’église put clairement voir ses yeux, l’un était bleu alors que l’autre était rouge, mais ce ne fut pas ça qui la choqua. La fillette pleurait du sang. La prêtresse poussa un cri, un hurlement de terreur qui résonna longtemps dans le bâtiment religieux. Elle tomba sur les fesses et recula difficilement dans la boue. Elle resta ainsi immobile sous le choc.
Les fenêtres du monastère ne tardèrent pas à s’allumer les une après les autres. En quelques minutes, le monastère entier fut réuni devant la fillette. La Grande Prêtresse s’avança et demanda avec une voix plein de sagesse.


- Que se passe-t-il ?
- Cette fillette est possédée par le Diable !


Sur cette phrase, toutes les prêtresses se mirent à murmurer entre elle.

- Silence !

La Grande Prêtresse s’approcha de la fillette et la prit par les épaules, elle l’examina quelque secondes et se retourna vers ses congénères.

- Tout cela est complètement fou ! Pourquoi le Diable viendrait trouver refuge dans la maison de Dieu ? Je pense simplement qu’elle est une de ses victimes.

La Grande Prêtresse se retourna une nouvelle fois et regarda droit dans les yeux bicolores de la jeune fillette. Des yeux grands ouverts, dépourvue de sentiments. La jeune enfant semblait complètement sous le choc.
La femme d’église lui tendit la main et lui sourit.


- Viens avec moi, tu as besoin de repos et d’un bon repas. Nous éclaireront tous cela demain.

La jeune fille ne bougea pas, comme si elle n’avait pas entendu les paroles de la bonne soeur. Avait-elle peur ?
Quelque secondes plus tard, elle s’évanouie, tombant a tête la première dans la boue.

Lorsqu’elle rouvrit les yeux la tempête était passée et le soleil était haut dans le ciel. Elle resta un moment allongé dans le lit, elle avait été lavé, et habillée d’une robe blanche un tout petit peu trop grande. Elle se redressa rapidement et examina les lieux autour d’elle. Elle était dans une chambre des plus banales, les murs étaient décorés de croix. La poignée de la porte se tourna doucement. La jeune fillette sauta du lit et se cacha derrière les rideaux. Une femme assez âgée entra dans la pièce calmement, avec un plateau sentant le pain frais et les œufs brouillé. Mais la fillette resta de glace caché derrière les rideaux, essayant de bouger le moins possible, mais ses pieds sortaient de dessous sa cachette.
La vielle femme s’assit sur le lit et y déposa le plateau. Elle avait bien vu ou la jeune fille s’était dissimuler, mais elle fit semblant de ne pas l’avoir remarqué.


- Où es-tu ? Tu n’as rien à craindre de moi, hier tu t’es évanouie et je t’ai donc ramené ici. Je t’ai apporté à manger, sors de ta cachette.
- Qui vous êtes d’abord ?
- Je suis la Sœur Gabriella. Viens manger avent que cela ne refroidisse.
- La sœur de qui ?
- « Sœur » est le nom qu’on donne aux femmes d’églises. Je t’assure que tu n’as rien à craindre, tu es dans un lieu saint.


La fillette, bien que pas plus rassuré qu’avant, sorti de sa cachette, poussée par son estomac qui grondait. Elle s’approcha doucement du lit, sous le regard attentif de la bonne sœur. Arrivée à quelque centimètres, elle attrapa le bout de pain et reparti aussitôt derrière les rideaux, ce qui fit sourire la prêtresse.
L’enfant mordu a pleine dent sans dire un mot.


- Comment t’appelles-tu ?
- Shelly.
- Qu’elle âges as-tu Shelly ?
- 4 ans.
- Tu veux bien me dire ce qu'il s’est passé hier ?


Shelly eut un moment d’hésitation, elle essaya de se souvenir, mais rien ne venait. Un simple trou noir. Comme si elle venait de naître, comme si sa vie venait de commencer.

- Me rappelle pu.
- De rien du tout ?
- Rien.


La petite Shelly grandi dans ce monastère suivant une éducation religieuse très strict, mais elle restait toujours assez froide et discrète. 11 années passèrent depuis cette nuit pleine de mystères. Et depuis, rien de particulier ne se passa, hormis ce jour, un jour censé être joyeux et plein de bonheur, le jour de ses 15 ans. Certains diront que c’était son destin, d’autres diront que c’est le mal.

Toute la ville fut invitée à l’anniversaire de la petite Shelly, elle qui était d’habitude froide et réservé, s’amusait comme une folle et n’hésitait pas à draguer ouvertement les jeunes garçons. Elle discutait avec un garçon à l’écart de la foule, un garçon très mignon pour qui elle ne ressentait pas que de l’amitié. Assis sur ses genoux le jeune garçon l’embrassa langoureusement. Mais des hurlements ainsi que de la fumée les arrêtèrent dans leur parade amoureuse. Ils coururent en direction du monastère pour voir ce qu'il se passait, mais la surprise fut terrifiante. Un monstre de feu avait littéralement carbonisé les invités, un monstre qui lui paraissait étrangement familier. Elle essaya de réfléchir et elle eut comme une vision.

Elle se vu, elle, cette fameuse nuit dont elle n’avait aucun souvenir. Elle se vu, elle et ses parents dont elle n’avait également aucun souvenir. Elle se vu assister au massacre de ses propre parents par ce monstre qui maintenant avait tué toute sa nouvelle famille. Elle se vu, sur une moto très petite, mais pile a la bonne taille pour une enfant de 4 ans, fuir ce monstre qui la poursuivait.

Après quelque secondes à revoir son passé, elle revint à la réalité. Le jeune homme avec qui elle avait flirté s’était enfui, elle était maintenant seule. Son bon sens lui dictait de fuir elle aussi mais un étrange sentiment de vengeance la retenait.


- Tu as tué mes parents !

Le monstre se retourna et la fixa.

- Je t’ai enfin retrouvé ignoble chasseresse. Apparemment tu as retrouvé t’es souvenir, tu dois aussi te souvenir que tu étais à l’époque la chasseresse la plus jeune du pays. Mais ton règne est fini, cette fois je ne te laisserai pas fuir. Voyons voir si tu es toujours aussi doué.

Shelly avait du mal à comprendre, elle une chasseuse de ses monstres ? Alors qu’elle n’avait que 4 ans ? Tous cela lui paraissait impossible, irréel, mais la colère la submergea. Son Œil se mit à briller, à étinceler, et en l'espace de quelques secondes, une magnifique moto apparu, une moto comme dans sa « vision » mais en beaucoup plus grande. Le monstre envoya son fouet de flamme droit sur elle, bien que ses mouvements fussent assez lents, les lanières étaient extrêmement rapides. Comme un vieux réflexe, Shelly sauta sur sa moto et s’en savoir comment, accéléra pour esquiver l’attaque. Aveuglée par la colère et le besoin de vengeance, elle fonça droit sur le Balrog. Elle se souvint des gestes qu’elle avait l’habitude de faire autrefois, et les répéta comme un automatisme, et à la place des phares apparu une mitraillette géante. Une fois le monstre en joue, elle fit feu sans s’arrêter. Le Démon s’effondra dans un hurlement de douleur.

Le temps passa, et Shelly réussi à maîtriser de plus en plus son pouvoir. Elle mena ses propres recherches afin de rejoindre les siens, qu'étaient les Chasseurs. Aujourd'hui encore, elle voyage à travers le continent, en quête du moindre indice.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Scarson Shelly [**]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaos-rpg :: Personnages Vacants :: Chasseurs-
Sauter vers: