Kaos-rpg


Déjà membre ?
Cours t'identifier Wink


Pas encore inscrit ?
Vas arranger ça ><

Et euh... Bienvenu tout de même ^^

=)



 
S'enregistrerAccueilConnexion

Partagez | 
 

 Dans les douches on se ... douche ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Ode Varg
Gérante de la Forge de Kaoliä
avatar

Féminin Nombre de messages : 252
Age : 28
Localisation : Dans le coin du cercle
Date d'inscription : 17/02/2008

Identité
Classe:
Niveau: 5
XP:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Dans les douches on se ... douche ?   Mar 22 Mai - 21:40

Il était 5h du matin lorsque Ode Varg réussi enfin à trouver l'alliage parfait pour rendre ses nouvelles chaines indestructibles. Leur seul problème à présent était leur ... poid ^^'. Effectivement, plongée dans ses mélanges de toutes sortes, la rouquine avait mis de côté le fait que l'alliage magique pesait prêt de 65kg pour à peine 4mètre de long (pour information les maillons fonds 3,5cm de large). Elle n'avait pas vraiment fière allure cette découverte. Bref, exténuée, la jeune femme se serait désintégrée de fatigue sur place si cela était possible. Cependant une parois solide et glaciale lui rappela qu'elle était entrain de baver contre un mur, le mur du pensionna qu'elle avait réussi à atteindre malgré sa dégaine de zombi. Elle se réveilla alors et utilisa ce qui lui restait de force pour pousser la prochaine porte qui tomberait sous sa main. Et cette porte en question arriva bien rapidement à son grand soulagement. Sans le moindre grincement, cette dernière s'ouvrit laissant ainsi Ode pénétrer dans une grande pièce vide qui lui était inconnue. Il y avait quelques tuyaux par-ci par-là mais pas de lit.

*m'enfin, c'est une nouvelle pièce où quoi ça ? ... fiuuu ça faisait longtemps que je n'avais pas travaillé plus de 48h sans fermer l’œil ... j'en avait presque oublié les sensations*

La jeune femme alla donc se réfugier dans un coin de la salle et s'y endormit paisiblement. En effet, depuis un an Ode profitait de sa chambre au pensionna pour y dormir la nuit mais elle repartait le matin dès son réveil. Plus que fascinée; absorbée par ses travaux à la forge (qui lui servaient de bonne excuse pour sécher les cours), celle-ci y passait toutes ses journées. Seulement là elle avait tellement approché de l'un de ses objectifs que la jeune femme fut maladroite sous plusieurs angles. Ces deux jours de travaux qu'elle s'était imposée l'avaient tellement exténué que la rouquine ne souhaitait que dormir au pensionna en espérant avoir atteint sa chambre ou pas loin. Son corps endolori ne répondait déjà plus lorsqu'elle termina de se hisser dans un coin des douches communes réservées aux hommes. Sans s'en rendre réellement compte Ode finit par s'endormir. Les heures passèrent mais l'humaine ne se réveillait toujours pas, prise au piège dans son sommeil de plomb.


Dernière édition par Ode Varg le Mer 23 Mai - 10:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kaos.keuf.net
Roxas Oblivion
Apprentis
Apprentis
avatar

Masculin Nombre de messages : 66
Age : 26
Localisation : La forge
Date d'inscription : 15/01/2011

Identité
Classe: Knight
Niveau: 5
XP:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: Dans les douches on se ... douche ?   Mar 22 Mai - 22:50

Un an déjà ... un an que Roxas était surveillant dans ce pensionnat. Il ne lui en faisait pas plus pour connaître la tête de tout les petit merdeux qu'il devait surveiller. Enfin ... petit ... il n'était pas bien plus grand qu'eux, mais il est vrai qu'il se sentait "supérieur" lorsqu'il tenait ce rôle.
Mais à contrario de connaître ceux qui étudiaient, il connaissait également ce qui séchaient les cours. Et si il y en avait bien une qui le faisait très bien, c'était sans aucun doute Ode. Dès son entrée au pensionnat, Roxas avait eu affaire avec cette tête brulée, mais également lorsqu'il l'avait surprise en train d'essayer de voler des affaires à quelqu'un (ref. http://kaos.keuf.net/t290-le-fugitif).

Bien qu'il ne l'appréciait pas tout particulièrement, il lui arrivait de penser à elle, et il commençait sérieusement à s'inquiéter ...

* Dans quelle merde elle s'est encore foutue ... *
Les heures passaient et Roxas ne trouvait pas le sommeil. Habitué des démons, il aurait suffit quelle en provoque un pour se faire bouffer en moins de deux.
* Bon ... tant pis pour aujourd'hui, je pars à sa recherche *
Le jeune Chasseur se leva et voulu prendre une bonne douche, en prévision de la longue journée qu'il l'attendait. Il arpenta alors le couloir à peine éclairé par la lumière de la lune, et arriva aux douches communes des hommes. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il la retrouva par terre dans un coin de la salle, la bouche grande ouverte.
* Elle est quand même bien moins sexy comme ça ...* se moqua intérieurement le garçon.
Il s'approcha d'elle et lui donna de légers coups de pieds en disant:

- Allez gamine, debout ! T'as pas peur qu'un pervers vienne te choper dit donc !

... Aucune réponse ...

Il se mit alors à son niveau et lui tapota les joues.


- Hey Ode ? Ça va? Youhou !!!

Roxas lui prit le pouls, rien d'anormal.

* Les mecs vont bientôt se lever, si ils la trouvent ici, ça va être un vrai carnage *
Le jeune homme la souleva et la positionna sur ses épaules.
* Comme un vulgaire sac à patate hahaha ! *

L'accès au dortoir des filles étant interdit aux hommes, le Chasseur prit la décision de l'emmener dans sa chambre.

* Elle sera sans doute plus en sécurité la-bas *

Le garçon ne mit pas longtemps à arriver dans sa chambre. Cela faisait un petit moment que Roxas n'avait pas effectué de mission, et comme toutes activité, le manque de pratique fait que l'on perd la main, et il avoua avoir fait tomber quelques goûtes de sueur à cause du poids de la jeune fille. Mais il n'allait tout de même pas la laisser là ou elle était...
Il installa la jeune fille sur son lit, prit un tabouret et resta à côté d'elle. Il lui toucha le front, et celui-ci était bouillant.[i]

* Je ne sais pas ce qu'elle a foutu, mais pour avoir un sommeil aussi profond, elle devait être exténuée ...*

[i]Il se leva, mouilla un gant et le lui posa sur le front. C'était la première fois qu'il pouvait observer son visage sans danger. Il examina chacun de ses traits. Son visage, bien que fin et raffiné, témoigné des efforts quelle devait faire au quotidien. Le jeune homme ignorait quelle était la gérante de la plus grande forge de la ville. Mais elle avait tellement changée en un an. Le jeune Chasseur se rappelait toujours du fameux couché de soleil qu'il avait passé avec elle sur le toit du pensionnat (ref http://kaos.keuf.net/t227-le-toit-du-pensionnat). Il n'avait jamais put oublié ce jour, qui malgré ce qu'il s'était passé ensuite, avait été magnifique.
Tout à coup, il se rappela qu'il avait toujours sa fameuse batte cloutée. Ce jour-là, elle lui avait demandé d'en prendre soin, chose qu'il avait faite. Cela faisait un an quelle était posé à la verticale au pied de son lit.

Roxas resta alors assis à côté d'elle, au niveau de son visage, se rappelant les quelques souvenirs qu'il avait vécu avec elle ...


Dernière édition par Roxas Oblivion le Mer 23 Mai - 21:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ode Varg
Gérante de la Forge de Kaoliä
avatar

Féminin Nombre de messages : 252
Age : 28
Localisation : Dans le coin du cercle
Date d'inscription : 17/02/2008

Identité
Classe:
Niveau: 5
XP:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Dans les douches on se ... douche ?   Mer 23 Mai - 11:47

Alors qu'elle se réveillait, une sorte de chien humanoïde la fixait. Il était tapis dans l'ombre et semblait attendre quelque chose. Ode cru mal voir et se frotta les yeux encore engourdis lorsque le mirage devint réel. Surprise, la jeune fille n'osa plus bouger, elle était comme tétanisée et alors qu'une partie d'elle voulait être à l'autre bout du monde, une autre l'encourageait à se redresser et à affronter la bête. La rouquine suivit intuitivement son envie d'aller de l'avant et se redressa. Fasse à elle, les yeux verts-luisants de la créature gagnèrent 2mètres de haut. Le mystérieux hybride s'était lui aussi redressé de tout son long. Prise de frayeur Ode voulut hurler mais elle était seule, seule fasse au monstre qui n'allait pas tarder à témoigner de ses intentions. Alors qu'en temps normal elle serait partie sans demander son reste, la jeune femme sentait qu'elle ferait bien mieux de se montrer forte et de se dépasser, comme si une force intérieur le lui ordonnait. Une grosse bouffé d'oxygène lui donna le peu de courage dont elle avait besoin. Ode tendit alors le bras de sorte à ce que celui-ci soit perpendiculaire à son corps et vit aussitôt sa chaîne pendre autour de son poignet. Elle resserra son poing et la chaîne se contracta comme animée par une force invisible. Les yeux de la rouquine virèrent à un rouge vermeille et semblait alimentés d'une fougue sauvage. La jeune femme ne mit pas longtemps à ressentir une toute nouvelle énergie couler dans ses veines.

*Si je cherche à m'échapper je suis fichue, si je reste je suis fichu ... Autant aller jusqu'au bout la tête haute.*


La bête de son côté s'était stoppée pour voir la suite des événements. Seulement, quelque chose rentra en contact avec la peau de la rouquine et lui chatouillait les talons. Lorsqu'elle baissa la tête elle vit des morceaux de métal qui avaient déjà recouverts ses chaussures et qui progressivement s'articulaient autour de sa jambe. Ces derniers formaient une armure parfaitement modelable et résistante tout autour du corps d'Ode. C'est alors que la bête attaqua. Le démon se jeta sur la jeune femme en sortant ses crocs et ses griffes. D'un mouvement la chaîne l'envoya aussitôt valdinguer contre le mur. Le lycanthrope ne fit pas attendre longtemps l'étudiante et se redressa en s'époussiérant tranquillement.

- Hummm, j'aime la chair quand elle est ferme et toi tu m'as l'air délicieuse.
- tsss, flatteur ...


Ode avait rétorqué aussitôt avec humour comme si elle était à son aise et cela était vrai : l'humaine se sentait tout à fait capable d'anéantir cette horreur sur pattes. Elle bondit alors sur le monstre et brandit le poing vers lui, c'est alors que la chaîne réagit : celle-ci fonça vers le coup du lycan à une vitesse folle et lui serra la gorge. La bête sourit mais lorsqu'elle voulu se dégager elle se rendit compte que cela n'était pas chose facile. Ode arriva à son niveau lorsque l'armure en métal finissait de recouvrir son cou. Elle lui colla alors un coup de poing au niveau de la mâchoire qui eut pour effet de le faire vaciller. C'est alors qu'elle allait abréger ses souffrances lorsque quelqu'un rentra dans la pièce. Il était masqué et vêtu tout de noir. Ce dernier cru bon d'arreter Ode dans son élan et lui envoya un filet qui la stoppa net dans son action.

- Laissez moi m'en occuper mademoiselle, partez avant qu'il ne soit trop tard !


[i]Cependant, la jeune fille prise au piège se mise alors à gesticuler dans tous les sens avant que le lycan ne réussisse à lui infliger un coup de griffe fatidique mais trop tard ... celui-ci malgré les strangulation parvint à attraper la gorge de la jeune femme et serra tellement fort qu'elle se réveilla en suffocant.


* ... Quoi ... tout ceci n'était qu'un rêve ? Et pourtant j'ai tellement cru que c'était vrai ...*

Les yeux bien ouverts, Ode respirait à grandes expirations. Elle n'était pas encore totalement remis de ses émotions. Cette dernière se trouvait dans un lit inconnu dans une chambre inconnue avec un inconnu. Étonnée de se retrouver en un pareil endroit, la rouquine chercha des repères mais n'en trouva aucun. Elle s'assit alors au bord du lit et demanda à l'étrange jeune homme :

- Hey, t'as trois secondes pour me dire ce que je fou là.

Sans vraiment savoir pourquoi la jeune fille ne se sentait pas en confiance ici. Devant l’absence de réponse de l'étranger, Ode perdit patience et le secoua légèrement en posant sa main gauche sur l'épaule de l'inconnu. Ce dernier se mit alors à bouger et releva la tête qu'il avait gardé baissée tout ce temps. Il était ... presque humain et rien que le fait de regarder ses yeux laissait pensait que le bonhomme n'était pas dans un état très "normal". La jeune fille voulu alors retirer sa main lorsque le jeune homme sourit et la lui rattrapa.

- Dis, tu veux m'épouser ? Sinon je te coupe en rondelle Very Happy


Choquée de ce qu'elle venait d'entendre, l'humaine fit un bond en arrière et parvint ainsi à ôter sa main. Mais l'inconnu n'en resta pas là, il se rapprocha d'elle et son halène putride fila des frissons à la rouquine.

*Mais qu'elle horreur, je suis tombée sur un vrai malade ! Il n'a pas toute sa tête celui-la ... Bon, il faut que je trouve un plan et vite vite vite XD*

A ce moment là, le jeune homme était à porté de bras d'Ode et il l’effleura avec le scalpel qu'il cachait dans sa manche. Un petit filet de sang se détacha de la joue de l'humaine qui s'arrêta nette.

- Il y a des jour où faut pas me pousser, et ça va être des jours très courts pour certains !!

Folle de rage à la vu de son propre sang, Ode devint sérieuse et contourna lentement le lit tout en attrapant le drap posé dessus. Le démon aux allures de chirurgien fou lança un petit rire avant de fondre sur elle, scalpel en avant. A ce moment là la rouquine tendit un bout de drap devant elle et le plaça volontairement plus bas que la main du mort-vivant. Lorsque la main passa au dessus de ce dernier il n'eut pas le temps de se loger dans le corps de l'humaine que celle-ci referma le drap sur le poigné du jeune homme avant de faire passer son épaule par dessous le tout afin de faire voler le mégalo. Son plan marcha à merveille; généralement, ceux qui énervaient Ode ne la revoyaient plus parce qu''il ne le pouvaient pas ou parce qu'ils craignaient un nouvel affrontement. La gamine vit le corps de l'inconnu s'écraser mollement contre le sol et son instinct de survit lui ordonna de le démembrer (merci aux films d'actions qu'Ode s'était regardé). Elle s'approcha alors du type et lui prit son scalpel. Elle comptait bien se venger de la petite griffure qui avait trouvé sa place sur son visage. Elle s'accroupit alors près du jeune homme et commença une incision près de l'épaule : à la base du bras. C'était presque comme couper dans du beurre mais si Ode faisait ça c'était uniquement parce qu'elle était persuadée que c'était un vrai zombi. Arrivée à l'os elle dut forcer un peu plus. C'est alors que deux bras l'embarquèrent en arrière et la firent voler contre le lit.

*Quoi ? Un autre zombi ?? Shocked *


Quand elle se redressa elle trouva alors une autre jeune homme qui se tenait devant elle et qui semblait bien humain.

*A non, juste un abruti -_-' *

- Pardonnez moi mademoiselle mais cela ne vous scié guère, laissez moi m'occuper de cette hurluberlu pour vous, vous n'aurez pas à le regretter et si je peux me permettre il vous a déjà effleuré la joue si j'en crois la trace vermeille qui longe votre joue alors n'ayez crainte, ceci est dès à présent mon affaire et je mettrait un point d'honneur à la mener à bien et ainsi à vous ...


Le nouvel étranger n'avait pas encore terminé sa phrase qu'un couteau de boucher transperça la jeune fille par derrière. Le zombi avait profité de leur discussion pour se faufiler discrètement dans le dos d'Ode pour lui porter un coup fatal. La rouquine se mise alors à cracher du sang en tombant en arrière. Une partie des goutes vermeilles retombèrent sur son front et l'homme aux scalpel en profita pour lui lécher se liquide vital qui coulait à présent à flots.

- ... kof ... ça fait ... koff koff... mal ...

La jeune femme tomba alors dans les vapes pour se réveiller aussitôt dans un nouveau lit, dans une nouvelle chambre, aux côtés d'un nouvel inconnu. Les yeux écarquillés cette fois-ci, l'enfant se mise debout dans un bond sur le lit et observa avec la plus grande des méfiances le jeune hommes qui semblait attendre son réveil. Et lorsqu'elle voulut lui parler c'est presque en lui criant après qu'elle lui adressa ces quelques mots :

- ET TOI, C'EST QUOI TON PROBLÈME ??

Le regard vif, les jambes encore tremblantes et les sensations désagréables qui restaient fraiches dans sa mémoire faisaient d'Ode un cas limite psychiatrique dans les prochaines minutes si Roxas ne trouvait pas les bons mots.
Revenir en haut Aller en bas
http://kaos.keuf.net
Roxas Oblivion
Apprentis
Apprentis
avatar

Masculin Nombre de messages : 66
Age : 26
Localisation : La forge
Date d'inscription : 15/01/2011

Identité
Classe: Knight
Niveau: 5
XP:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: Dans les douches on se ... douche ?   Mer 23 Mai - 22:54

Cette fille ... pas une seule fois elle lui avait adressé la parole normalement. Ceci dit, vu son état, Roxas s'imaginait bien plus de raison que d'habitude. N'étant pas en manque de sommeil, il avait veillé la jeune fille toute la matinée. Le soleil commençait à se lever et illuminait de ses faibles rayons orangés la chambre du surveillant. Par moment, Ode avait un sommeil bien agité, et malgré ses tentatives, rien n'avait pu la sortir de son sommeil. Mais c'est sans prévenir quelle se réveilla, affolé, se levant sur le lit, prête à frapper.

- ET TOI, C'EST QUOI TON PROBLÈME ??

Tout d'abord surpris par un telle réaction, il ne put s'empêcher de rire:
*Haha, l'éternelle question ! Je ne compte plus les fois qu'elle me l'a posé !*

Bien qu'il se doutait que les minutes qui suivraient seraient tendues, il se réjouissait de la retrouver aussi impulsive qu'avant.

- Tu te réveilles enfin !? Punaise j'y croyais plus ! Rassis-toi, j'suis pas là pour te faire chier cette fois Smile

Il se leva et alla chercher un verre d'eau et deux croissants. Il les déposa aux pieds de la gamine et attendit alors sa réaction. Comme à son habitude, il la fixait droit dans les yeux, mais simplement pour lui montrer la sincérité de ses gestes. Plus il la regardait, plus il se souvenait de ce moment qu'ils avaient passé ensemble, les baisers échangées, cette poitrine effleurée... Pour rien au monde il souhaiterai abîmer ce corps qu'il avait commencé à découvrir. Dans tout les cas, il ne se sentait nullement en danger.

*Je risque de regretter ce manque de prudence, mais peu importe, j'suis d'humeur aujourd'hui, je vais lui donner sa chance.*
Revenir en haut Aller en bas
Ode Varg
Gérante de la Forge de Kaoliä
avatar

Féminin Nombre de messages : 252
Age : 28
Localisation : Dans le coin du cercle
Date d'inscription : 17/02/2008

Identité
Classe:
Niveau: 5
XP:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Dans les douches on se ... douche ?   Jeu 24 Mai - 6:44

La gamine encore en état de panique, prête à égorger un lycan ou encore à mettre en morceaux un mort-vivant ne savait plus à quoi s'attendre. Son regard si perdu et haineux se fit douteux. Elle relâcha alors un peu sa garde et tenta d'arrêter de se crisper mais à peine avait-elle commencer à détendre son cou qu'une chose tiède et humide descendit de son front : le gant que Roxas avait posé sur elle était resté un peu collé à elle sans qu'elle ne le sente et chutait à présent sur le lit. La gamine eut pour réflexe de frapper en pleine course le gant qui quittait son visage, et l'expédia ainsi en direction de Roxas (je te laisse choisir l'exactitude de sa chute Wink ). Ses pupilles redevinrent perdues et perturbées, l'image de la langue du mort-vivant léchant son front lui revint en mémoire aussitôt. Sa respiration s'était accélérée tout d'un coup, au même rythme que les pulsations de son cœur. La rouquine s'était laissée avoir par ses cauchemars qui la hantaient de plus en plus ces derniers temps. Mais le temps passe et il ne fallait pas que cela empiète trop sur la réalité. Elle secoua alors la tête vaguement de gauche à droite comme pour reprendre ses esprits et fixa Roxas dans les yeux à son tour.

- Comment ça "cette fois" ? Et t'es qui toi ?

C'est d'un air totalement abruti qu'Ode regardait son interlocuteur. Pour elle il c'était forcément trompé de personne ou alors il se contentait de se donner un rôle, ni plus ni moins.


Dernière édition par Ode Varg le Jeu 24 Mai - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kaos.keuf.net
Roxas Oblivion
Apprentis
Apprentis
avatar

Masculin Nombre de messages : 66
Age : 26
Localisation : La forge
Date d'inscription : 15/01/2011

Identité
Classe: Knight
Niveau: 5
XP:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: Dans les douches on se ... douche ?   Jeu 24 Mai - 17:56

Malgré la semi-inconscience de la jeune fille, elle avait tout de même réussi à frapper le gant dans sa chute et à l'envoyer au niveau de l'épaule de Roxas.

- Comment ça "cette fois" ? Et t'es qui toi ?
*C'est l'occasion ou jamais*

Depuis qu'il avait ramener la jeune fille dans sa chambre, il s'était imaginé tout un scénario, et espérait avoir la chance de le vivre. Or, les évènements ne viennent seulement si on les provoque. Et le meilleur moyen de provoquer quelque chose avec Ode, c'était de la provoquer elle-même. Elle n'était pas encore tout à fait réveillé, et s'il y avait bien un occasion de faire ce que le garçon souhaitait, c'était maintenant. Mais il était difficile pour lui, qui avait si peu d'expérience, de prendre ce genre d'initiative...
*Allez mon grand, t'es un Chasseur oui ou merde !*

Le garçon fixa l'étudiante des yeux, et prépara son action. Et au moment ou il semblait le plus naturel, il plaqua la gamine sur le lit, se mit à cheval dessus et ...

*Argh, tant pis pour toi mon vieux, t'as commencé, tu finis !"

... il l'embrassa.

- Et maintenant... tu me reconnais ?
Revenir en haut Aller en bas
Ode Varg
Gérante de la Forge de Kaoliä
avatar

Féminin Nombre de messages : 252
Age : 28
Localisation : Dans le coin du cercle
Date d'inscription : 17/02/2008

Identité
Classe:
Niveau: 5
XP:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Dans les douches on se ... douche ?   Jeu 24 Mai - 21:06

La gamine n'en revenait pas; A peine le gant prit son envole que le blondinet bondit sur elle en la plaquant contre le lit. Le corps de la jeune fille se raidit. Le regret de ne pas avoir la force de l'arrêter lui traversa l'esprit mais bien vite elle se concentra sur la situation et comme a son habitude opta pour sa solution préférée : le bourrinage tout en finesse Very Happy .

*Mais de quel droit ose-t-il ? Je vais lui rappeler qui est le patron ici ... héhé *

- je ...

Avant même d'avoir eut le temps de rétorquer une réplique le garçon l'embrassa avant de lâcher une phrase sortie des séries télévisées. Le temps du baisé avait été rapide et désagréable pour Ode qui ne comprenait décidément rien à rien. Cependant, ce qui lui déplaisait plus que tout était le fait que se cet échange unidirectionnel la rassura un peu. Comme si ce baisé avait un peu réchauffé son cœur en déclenchant le souvenir d'une étincelle. Mais trêve de divagations, pour l'humaine l'heure était à la défense et elle allait lui faire comprendre qu'elle n'était pas sous son contrôle, et même loin de là. La rouquine baissa alors les yeux et comprit qu'il était bien à cheval sur elle. Roxas la surplombait et semblait attendre sa réponse. Énervée qu'on ose jouer avec elle de la sorte, Ode serra alors le poing et lui lança un regard menaçant tout en soutenant son regard droit dans les yeux.

- Toi je ne vais pas te louper !


Au moment où elle s’apprêta à le frapper un sentiment frappa son cœur tel un éclair et son poing s'écrasa mollement contre l'épaule gauche de Roxas. L'espace d'un instant la jeune femme avait l'impression d'avoir déjà vécu cette scène et cette troubleuse sensation de déjà vue l'avait totalement déstabilisée.

- Euh ... On ne se serait pas déjà rencontré ?

On aurait put enfermer Ode pour être plus lunatique qu'un cas sévèrement atteint ... Difficile de suivre toutes ses émotions. Mais il n'y avait pas plus franche que cette étudiante qui témoignait de tout ce qui lui passait par la tête sans retenue. A présent en pleine réflexion, la jeune femme laissa son point retomber de tout son poids sur le lit et n'attendait que les explications qui allaient surement sortir de la bouche de Roxas (enfin, dans sa façon de l'histoire).
Revenir en haut Aller en bas
http://kaos.keuf.net
Roxas Oblivion
Apprentis
Apprentis
avatar

Masculin Nombre de messages : 66
Age : 26
Localisation : La forge
Date d'inscription : 15/01/2011

Identité
Classe: Knight
Niveau: 5
XP:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: Dans les douches on se ... douche ?   Jeu 24 Mai - 22:08

Si la jeune fille n'avait pas arrêter son geste, Roxas aurait prit son poing en plein poire. Mais quelque chose l'avait arrêté avant l'impact. Était-elle à ce point fatigué pour ne pas le reconnaître ? ou était-elle devenu amnésique. Le Chasseur ne savait pas quelle option il aurait préféré.
- Euh ... On ne se serait pas déjà rencontré ?

*Si jamais je lui dit mon nom, c'est la baston assurée ...*

Il voulait toujours aller plus loin, mais en assurant sa défense. Il se désaxa, s'allongeant presque à côté d'Ode. Il caressa de sa main droite la joue de la jeune femme, tandis qu'il glissa ses doigts (de la main gauche ^^) entre ceux de la main qui avait faillit le dévisager.Au moindre mouvement brutal, il resserrai son emprise sur la main de l'humaine.

*Je lui tiens une main, et je coince l'autre bras avec mon corps. Ça devrait faire l'affaire, pour le moment.*

Avoir été pion pendant un an avait permit à Roxas de gagner beaucoup en maturité, mais aussi en assurance. Malgré des débuts difficile, il était devenu un surveillant respecté, voire l'un des meilleurs du pensionnat. C'est cette même assurance qui permettait à Roxas d'être aussi avenant. Il ne voulait pas forcément qu'une relation s'installe entre lui et sa rivale, mais il voulait se rassurer quelle était capable de ressentir des sentiments... Car, jusqu'à maintenant, elle n'était qu'à ses yeux qu'un boucher dans un corps de femme...

- Si, quelques fois, et ça a toujours mal fini ^^'

Il ne souhaitait absolument pas quelle lui réponde. Et la seule façon de la faire taire, ne serait-ce qu'un instant, c'était de l'occuper à autre chose. il la regarda tendrement dans les yeux et reprit le baisé qu'il avait commencé, mais cette fois, il ne s'arrêta pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les douches on se ... douche ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les douches on se ... douche ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le moon est dans Wakfu :p
» [Lego] Besoin d'aide pour se situer dans les nouveautés
» Devenir Receleur dans les RR, possible ?
» Casting de théatreux dans une cave enfumée
» Dans l’attente d’un rendez-vous officiel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaos-rpg :: Le Pensionnat-
Sauter vers: